Littérature francophone de guerre et de combat au Canada – Appel à communication

Cercle-réseau international de chercheurs en Études francophones inter-multidisciplinaires (C-RICEFM)

Nous reproduisons ici l’appel à communication du Cercle-réseau international de chercheurs en Études francophones inter-multidisciplinaires avec l’aimable autorisation de Lélia Young PhD

Appel à communication

 

JOURNÉE D’ÉTUDE

Littérature francophone de guerre et de combat au Canada

VENDREDI 22 MARS 2013
LE C-RICEFM
Au Collège militaire royal du Canada
Kingston, Ontario

Le C-RICEFM tiendra une journée d’étude en partenariat avec le Collège militaire royal du Canada sur la problématique de la littérature de guerre et de combat.

Bref résumé : L’objectif de cette journée d’étude est d’entreprendre une réflexion sur la littérature de guerre et de combat et sur la place qu’elle occupe et qu’elle occupa dans la vie culturelle franco-canadienne.

Journée d’étude organisée par Lélia Young (directrice du C-RICEFM, Université York) et Jocelyne Le Ber (responsable du satellite du C-RICEFM au Collège militaire royal du Canada)Cette réunion de chercheurs et chercheures traitera de la dialectique de la guerre et du combat dans l’expression poétique/la littérature francophone du Canada (radio, cinéma, roman, le théâtre et la poésie, etc.)

Thématique : Études de la littérature de combat en diachronie et/ou en synchronie. Perspectives littéraires et approches inter ou  pluridisciplinaires (linguistique, histoire, anthropologie, sociopolitique, études de la guerre, sociologie, psychologie, etc.)

La journée d’étude s’articulera autour des axes suivants :
  1.   La littérature de combat du Canada français
2.   Le cinéma canadien et la Seconde Guerre mondiale
3.   La critique de la guerre.
4.   Radio-roman de guerre (1939-1945)
5.   Téléromans québécois et guerre
6.   Identité et littérature
7.   La poésie comme instrument de révolution
8.   Acte de création littéraire et transformation
9.   Oligarchie et création poétique
10.   Seconde Guerre mondiale et écrits de soldats canadiens

français
11.   Les deux solitudes : entre conscription de 1917 et Seconde

Guerre Mondiale au Québec.
Les propositions de communications devront nous parvenir avant le 1er octobre 2012 sous la forme d’un titre et d’un résumé anonyme d’une page (250 mots suivis d’une bibliographie sommaire), accompagnés, en pièce jointe (document à part) des coordonnées (nom, institution, courriel, adresse postale, numéro de téléphone). Les propositions sont à adresser, sous forme électronique à :
Lélia Young, lyoung@yorku.ca et Jocelyne Le Ber,jocelyne.le.ber@rmc.ca


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *